Poésie



Les Baberimes

Les baberimes sont de petites comptines au contenu amusant basées sur un principe tout simple : il faut décliner le plus de sons possible avec la même consonne en fin de vers en jouant avec les voyelles. Nous avons choisi le thème du carnaval, des crêpes et du chocolat pour ces premiers essais.



Les baberimes de Pauline :


Moi, c’est « Bof ! » pour Mardi-Gras

C’est toujours le cuisinier qui devient gros

Il s’habille toujours en gris

Comme pour le carnaval des grues.


Mes babouches se sont décollées

Mon papa les a réparées avec de la super glu.

Je m’étais couchée dans mon lit,

Soudain, un monstre appelé Lilo

Cria « Lila, Lila, donne moi du chocolat ! »



Les Haïkus

Un Haïku est un court poème japonais. Les haïkus traditionnels doivent suivre des règles très précises. Dans un premier temps, nous essayons juste d’en respecter quelques unes : trois lignes, des mots simples, une image, une sensation, saisir un « instant », parler de la nature.

Les haïkus de Pierre-Marie



Nos regards se croisent

Nos paupières se stoppent

Le monde a disparu





Le soleil, la pluie,

Mélange des couleurs :

Une arche céleste.





Droit dans les yeux,

Dans sa cage, enfermé,

Le fauve te soumet.





Feuille parmi d’autres,

Frémissement,

Le vent l’emporte.


Le haïku d’Héloïse

Bon exemple de la recherche menée en atelier. Entre le haïku de départ et le haïku final, nous avons bougé les mots, comme des pièces de puzzle, jusqu’à trouver, sans rien ajouter ou enlever, la forme poétique la plus dense pour évoquer un ciel se déchirant au crépuscule dans une explosion de couleurs. Le dernier vers, par l’association inattendue des termes « le ciel » et « s’en va », apporte une note nostalgique qui laisse le sentiment en suspens.

Au départ :

Le soleil s’en va,

Les nuages se colorent,

Le ciel devient violet.



À l’arrivée :

Les nuages violets,

Le soleil se colore,

Le ciel s’en va.


Zoé

Un pou saute.

Il lève une patte,

Pop ! Il la repose.

Alexandra

La cascade descend,

Elle ne remonte pas,

Ça fait de l’écume.

Pauline

Dans le ciel noir,

Je vois une lune.

Elle était jaune.

 


forum