Ici Anna, depuis New-York...

Cher Patipero,

Excusez-moi de vous déranger dans votre aventure. Vous souvenez-vous de moi ? Je m’appelle Anna. Nous nous sommes rencontrés à New-York au supermarché, lorsque j’étais en panne de brocolis biologiques.
Je me souviens que vous m’aviez parlé d’un voyage à Vladivostok.

Vous devez être arrivé maintenant.

J’espère que votre voyage a été agréable.

Je vous écris pour en apprendre un peu plus sur la Russie. En effet, peut-être avais-je omis de vous dire que ma famille est originaire du pays. De Moscou, plus précisément.

Mais, parlons un peu de vous. N’a-t-il pas été difficile de tout quitter, amis, famille, collègues...?
Etes-vous parti avec des amis ?

Si tel est le cas, passez leur le bonjour de New-York où il fait sûrement moins froid que chez toi... euh.... pardon ! Que chez VOUS !

Je vais vous laisser en espérant que ma lettre vous aura fait plaisir.

Vous pouvez me répondre à l’adresse indiquée. Je reste en permanence à new-York car je suis des études importantes de droit.

Bien cordialement,

Anna