L’Imaginaire se déchaîne

Nous nous lançons dans le récit. Histoires plus ou moins longues, plus ou moins réalistes... Il s’agit avant tout d’éprouver le plaisir de créer des personnages, un univers, de toucher du bout du crayon le bonheur de raconter, de s’en sentir capable et d’être le maître à bord.

Histoire d’Elektor
Par Robin, Hippolyte et Savinien

Il était une fois un dinosaure appelé Elektor. Son dresseur, nommé Rex, avait pour spécialité les arts martiaux. Son emblème était une tête de mort au-dessus de deux os croisés.

Un tyrannosaure de la taille d’Elektor le défia un jour.

Elektor le chargea et remporta le combat. Il l’emmena à son dresseur qui le dégusta.
Un troll, nommé Max, se joignit à eux. Ce troll était terrifiant. Il était armé d’une massue. Il était géant, recouvert d’écailles vertes. Il poussait des grognements terribles.

Elektor décida de retourner à la chasse. Il était accompagné de Max avec sa massue, Rex avec ses deux sabres chinois sur son dos et Elektor avec sa puissance maximale.

Max avait un frère qui s’appelait Spectromone. Spectromone l’avait trahi en le rejetant de son clan.
Les trois amis décidèrent de le venger.

Rex sauta sur lui et lui creva les yeux avec les pointes de ses sabres,. Elektor passa à la charge et le mit à terre et Max l’assomma avec sa massue.



La Fille Sauvage
Par Lucie

Chapitre 1

Elle s’appelle Jessica. Elle a seize ans. Ses parents sont morts à cause des « humains ».

Elle est de moyenne taille et très légère. Elle est très belle. Elle a des cheveux très, très longs, bleus. Ses yeux changent de couleur et détectent les « humains » à plus de trois kilomètres.

Les « humains » lui ont fait une cicatrice au front. Elle porte toujours une longue robe noire. Elle n’est pas très gentille avec les « humains ». Elle n’a peur de rien. Elle est courageuse et très maline. Elle est un peu paresseuse, mais franche. Elle passe des heures à parler avec ses amis les animaux. Elle aime grimper aux arbres. Elle déteste être face à face avec un « humain ». Elle vit en Nouvelle-Calédonie, à Noumea. Elle a un frère, Roni, et une soeur, Mathilde. Elle vit dans une grotte.

Chapitre 2

Les « humains » la recherchent car ils l’ont vue quand elle s’est transformée. Elle a des pouvoirs. Elle vit dans un monde... étrange...



La ville des chats
par Chloé

Un jour, Léa était tombée dans la boue. Elle était toute sale. Sa maman la lava avec du savon et un gant pour frotter.

Puis, Léa alla se baigner dans la piscine.
Elle habitait dans une ville au bord de la mer. Elle n’aimait pas l’eau salée parce que ça lui donnait des boutons et que ça la grattait.

Elle s’essuya avec une serviette, rose comme elle, puis elle alla jouer avec ses amis : Sophie, une chatte blanche et noire, Estelle, qui avait des rayures vertes et roses, et Guillaume, un chat tout jaune.

C’était la ville des chats. Tous les chats étaient contents. C’était la ville du rire parce que, tous les jours, un clown les faisait rire : il n’arrêtait pas de tomber.

Tous les jours Léa prenait son goûter : des céréales et du lait.

Le soir, elle allait se coucher.

Avant, elle se brossait les dents. Puis elle s’endormait dans son panier rond, avec une couverture ronde et un oreiller rond.



L’Etrange Professeur Choubles
Par Lola

« Aujourd’hui : -10° sur tout le pays. »

Voilà le temps qu’il y avait depuis trois semaines. Un temps parfait pour monsieur Choubles qui avait l’intention de transformer un chat en lapin.

Malheureusement, après la 99ième tentative, il décida d’abandonner.

Je vous fais une rapide description de monsieur Choubles : scientifique talentueux et solitaire, sans ami, avec pour compagnon : HP Windows, un ordinateur !

Revenons à notre temps pluvieux qui, d’ailleurs, ne gênait pas monsieur Choubles puisqu’il ne sortait jamais.
En 1999, il avait réussi à transformer une petite souris en ordinateur HP Windominus.

Malheureusement, il avait été vu par le ministre de la Santé qui s’était empressé de le raconter au monde entier. Tous les citoyens s’étaient révoltés et avaient décidé de l’envoyer en exil au fin fond de la Russie du sud-est. Et, depuis un an, pour se venger, il essayait de trouver une formule pour transformer le ministre en.mini-homme (un homme de 2 centimètres à peu près) !
Donc, monsieur Choubles était dans son laboratoire et il ruminait dans sa tête.

« 7+8 qui font la racine de....bxy=100km...non...non...non... plutôt une goutte d’acide... +xy... le quotient de b... haha ! J’ai trouvé ! Je vais le transformer, pas le diminuer... mais... en quoi ?... En rat !!! »

Et il s’en alla avec sa formule chez le ministre.
Arrivé devant le palais du ministère, il n’eut pas le courage d’entrer et but la potion.

Plus jamais on n’entendit parler de lui.

Ce jour-là... il faisait beau, disait la météo !